jeudi 31 juillet 2008

Tout d'abord il a fallut aspirer la plus grosse partie ; c'est à dire la poussière de plâtre qui n'a pas servie à la sculpture de la statue.
video
Ensuite le gisant est placé dans une machine bien fermée pouvant ainsi retirer les plus petites particules de poussières.
video
A l'aide de l'aspirateur d'une main et d'une mini soufleuse de l'autre on enlève le reste.
video
TA DAM, et voila le résultat.
video









Voici donc le gisant en plein néttoyage, puis le resultat final. L'objet fait environ 24 cm de longueur et est assez lourd (mais pas cassé, du moins, pas encore)

Prototypage en video

video video

avancement du modèle couche par couche




Voici quelques photos du type de couche que l'on peut obtenir. Ici, le bras balaye une fois la plaque de droite pour y déposer la résine puis étale du plâtre par dessus. Le procédé et on ne peut plus simple mais bon, c'est long. De plus, on voit sur la photo que les surfaces normalement pleines sont quadrillée : la résine ne s'est pas déposée uniformément ce qui rendra la statue finale plus fragile car elle sera quasiment vide. Il nous reste donc ce problème à régler puis à passer à l'étape suivante qui est le nettoyage de la machine, et de la sculpture. On voit sur certaines couche le profil type du gisant avec sa tête, son corps et la base (le lion).

mercredi 30 juillet 2008

Prototypage rapide, ou comment sortir un modèle 3d virtuel en modèle 3d physique



Afin de faire quelques essais de sortie de la statue du gisant, il à d'abord été nécessaire de programmer le modèle et la machine de façon à ce que tout marche bien (et c'est pas si facile).
Bon cet après midi ça n'a pas marché (grosse fuite d'encre donc gros nettoyage) mais demain normalement, ça marchera.
Voici donc quelques images de la bête, une microstation Z
je vous laisse saliver

lundi 28 juillet 2008

Le gisant du pape Innocent VI




Je me suis aperçu que je parlais beaucoup du tombeau du pape mais jamais du pape lui-même. Pour remédier à cela, je vous montre un petit extrait du maillage automatique puis repris sous Rapidform réalisé par Micheline Kurdy. Le gisant repose ses pieds sur un lion et sa tête sur deux coussins. Nous pouvont voir aussi la retombée des habits qui se fait de la tête au pieds comme s'il etait debout et non allongé. Cela permet d'alleger et d'affiner la sculpture au lieu d'être tassée sur le sarcophage. Voila, ça, c'est fait.

vendredi 25 juillet 2008





Voici les éléments du bas avec l'occlusion ambiante d'assez haute résolution (5000*5000 ou 8000*8000 pxl)
Reste plus qu'à faire ceux du haut, le tout fini pour les journée du patrimoine en septembre (je suis pas couché moi)

mardi 15 juillet 2008

avancement


bon après un long mois d'absence, le diplôme étant fini et acquis (ouhai, super, bravo, merci merci) je travaille donc sur l'optimisation de l'ensemble et le travail de la lumière. Le modèle à été réduit , grâce à un logiciel formidable "polygon cruncher" avec 30 jours d'essai puis avec ma petite tête, à 40% de sa taille d'origine, pas mal non? Après avoir enlevé toutes les surfaces coplanaires et les points double.
Ensuite, le travail de la lumière se fait par occlusion ambiante, et là, c'est très très long car le calcul doit se faire par éléments et ça prend beaucoup de temps.
Voili voilou pour les news